PRESENTATION DU PROJET

CONTEXTE

La lutte contre la pauvreté est un défi commun pour tous les pays du monde. Selon l’ONU, les personnes handicapées font partie des populations les plus pauvre au monde et elles représentent environ 15% de la population mondiale. 80% d’entre elles vivent dans une situation d’extrême pauvreté. Il est établi que la pauvreté et le handicap forment un cycle. En effet, la situation de handicap conduit à la pauvreté et la pauvreté aggrave la situation de handicap. Dans les communautés où elles vivent, les Personnes Handicapées sont victimes de perceptions sociales négatives qui engendrent leur exclusion, non seulement, des services de développement des capacités mais également du marché de l’emploi.

Briser le cercle formé par le handicap et la pauvreté passe forcément par l’accessibilité des Personnes Handicapées à l’emploi. Offrir des opportunités d’emploi aux Personnes Handicapées revient, de prime abord, à leur faciliter l’accès aux structures de formation qualifiante. Cette perspective requiert que les structures d’enseignement technique et de formation professionnelle prennent en compte les besoins spécifiques des Personnes Handicapées en matière d’apprentissage. En outre, les acteurs du marché du travail doivent également acquérir une meilleure compréhension de la question du handicap et de l’inclusion afin de jouer un rôle clé dans le changement pour une société plus juste.

En Côte d’Ivoire, malgré la volonté politique de l’Etat pour l’inclusion des Personnes Handicapées dans le secteur de l’éducation, de la formation et de l’emploi, les centres d’enseignement technique et de formation professionnelle leur restent inaccessibles dans la majorité des cas et ce, en raison des perceptions sociales négatives, des obstacles physiques, du manque d’équipements spécialisés et de personnels outillés pour les encadrer.

La perception sociale étant un catalyseur qui influence grandement les actions de développement social, le changement de perception à l’égard des Personnes Handicapées est d’importance capitale pour conduire à une évolution vers l’inclusion qui est le socle d’une société plus juste. C’est dans cette optique que s’inscrit le projet « Accès des Personnes Handicapées à l’Enseignement Technique, à la Formation Professionnelle et à l’Emploi » (APH-ETFPE).

DUREE DU PROJET

Le projet sera réalisé en 41 mois ( de septembre 2021 à décembre 2024).

FINANCEMENT

Ce projet est financé par la Coopération Allemande (BMZ) et l’ONG internationale chrétienne de développement Christian Blind Mission (CBM).

PROMOTEURS

  • Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage (METFPA);
  • Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale (MEPS);
  • Ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant (MFFE);
  • L’Agence Emploi Jeunes (AEJ).
  • Les organisations des Personnes Handicapées des localités cibles du projet sont également de principaux partenaires de mise en œuvre.

BENEFICIAIRES

Les bénéficiaires finaux de ce projet sont les Personnes Handicapées et leurs familles. Durant la période de mise en œuvre, ce sont 700 personnes handicapées pour l’ensemble des 7 localités visées qui seront ciblées.

LOCALITES CIBLES

Le projet sera mis en œuvre dans 7 localités : Yopougon, Koumassi, Agboville, Yamoussoukro, Daloa, Bouaké et Korhogo.

Le projet APH-ETFPE

en chiffre ...

0

Localités Cibles 

0

Centres de Formations Pilotes

0

Bénéficiaires 

0 %

de Femmes bénéficiaires